salon de tisanes et de lectures associatif et solidaire

Accueil > PRESENTATION > Participer à la vie du Samovar

Participer à la vie du Samovar

samedi 24 septembre 2016, par le samovar

Vous voulez être bénévole, vous êtes les bienvenu.es ! Pour faire fonctionner le Samovar, il y a besoin de talents et d’engagements divers, chacun.e peut être utile à quelque chose. On a tenté de résumer cela dans le guide des bénévoles

Voici un panorama rapide et non-exhaustif des choses à faire (les tâches sont détaillées plus loin) :
- Cuisiner, préparer les boissons et les plats
- Servir les plats
- Faire la vaisselle, le ménage
- Réparer les choses qui ne marchent pas
- Faire les courses, alimentaires et autres
- Faire la comptabilité
- Participer à la communication : mettre à jour le site Internet, faire et poser les flyers…
- Participer aux groupes : bibliothèque, projections, groupement d’achat, communication non-violente…
- Prendre contact avec des associations, des collectifs, des artistes, pour faire vivre le lieu
- Proposer d’autres activités et/ou les animer

Le Samovar a besoin de personnes qui s’inscrivent sur le planning. Et si on s’inscrit, on vient !!! En cas d’empêchement, il y a le téléphone et le mail pour prévenir (le plus en avance possible). Au-delà, toutes les formes d’engagement sont possibles : pour une heure, une demi-journée, 150 heures par semaine. Vous pouvez bien sûr venir sans prévenir, pour donner un coup de main, faire la vaisselle ou juste pour discuter.

Quand on arrive pour la première fois, le mieux est encore d’aller dans la cuisine (THE PLACE TO BE), de se renseigner sur les choses à faire ce jour-là et de donner un coup de main (vaisselle, cuisine…). Vous ne serez jamais tout.e seul.e : si le Samovar est ouvert, c’est qu’il y a un.e bénévole « référent.e » (qui a les clés, qui sait ouvrir et fermer et qui sait préparer et servir les plats). Allez donc lui poser vos questions ! Petit à petit, vous comprendrez mieux le fonctionnement, vous connaîtrez les événements à venir, etc.

D’une façon générale, ce n’est pas le « concours de la plus belle crêpe », ni la course à la rentabilité. On essaie de cultiver un esprit de solidarité et d’entraide entre bénévoles. N’hésitez pas à poser vos questions. Malgré la philosophie du lieu, il arrive que l’on ne soit pas toujours assez disponible, ou qu’on n’ait pas toujours la réponse. Parfois aussi, on ne veut pas être trop directif, n’hésitez pas à questionner et à prendre des initiatives !